"http://www.noelshack.com/up/aac/logo-641dc39c59.png"
GRIMOIRE Ô GRIMOIRE Index du Forum
GRIMOIRE Ô GRIMOIRE
Grimoire de spiritualité païenne européenne
 
GRIMOIRE Ô GRIMOIRE Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion



 GRIMOIRE DE MAGIE BLANCHE CELTE 
               ...... vivez                                         ..........  temps de réflexion                                                          ...... pratiquez
:: DES PRINCIPES ::

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    GRIMOIRE Ô GRIMOIRE Index du Forum -> En ouvrant mon grimoire....... -> De la pratique
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 03 Jan 2012
Messages: 199
Localisation: Quelque part dans la brume
Féminin Taureau (20avr-20mai) 蛇 Serpent
Point(s): 124
Moyenne de points: 0,62

MessagePosté le: Jeu 12 Jan - 11:49 (2012)    Sujet du message: DES PRINCIPES Répondre en citant

Personnellement ce que je vis, c'est quelque chose qui est plus qu'une philosophie, parce qu'il existe des habitudes de vie, des traditions relevant de la pratique "religieuse" (Faire les fêtes comme Halloween (Samain), mettre une bougie pour la pleine lune, réaliser les petits gestes de mon bréviaire de prières celte etc ....)
N'aurait-on pas quelques bases, des lignes principales que tous et toutes nous suivons?
Le cercle, adopter le pentacle comme symbole principal, je suis sûre qu'on va trouver encore trouver quelques grands principes qui définissent nos gestes.
Le fait de ne pas avoir de dogme est un principe LOL donc c'est un dogme non?
Et nous avons NOTRE LIVRE !!!!! On a chacun le notre.

Bon je viens de faire une petite recherche:

Def du dico du net:
Religion:
ensemble des croyances, des rituels, des dogmes régissant le rapport de l'homme et de la divinité (ou des divinités)
croyance humaine à ces rituels et dogmes, attitudes qui découlent de cette croyance
au sens figuré attitude de respect et de vénération
vie monastique, consacrée à la religion.

Confession:
(religion) déclaration de foi
(religion) religion à laquelle on appartient

Dogme:
base estimée incontestable d'une religion, d'une doctrine.

dico de philo:
Attitude qui consiste à affirmer, sans esprit critique, des dogmes, c'est-à dire des "vérités" pour lesquelles on admet pas de discussion. On parle alors, en ce sens, d'esprit dogmatique.
C'est, d'autre part, la doctrine qui s'opposant aux diverses formes de scepticismes ou agnosticismes, affirme la capacité d'un homme à atteindre des vérités certaines et absolues (voir critique kantienne du dogmatisme métaphysique)
Le dogme, outre la signification énoncée ci-dessus, désigne ou bien l'opinion professée par une école et reçue pour vrai, ou bien (et surtout) l'élément de doctrine religieuse fondé sur la vérité révélée par un livre sacré (Bible, Coran)

Croyance:
fait de croire, de considérer comme vrai
conviction religieuse, politique, philosophique...

Rituel:
ensemble des règles fixant le déroulement d'un cérémonial (religieux, magique, républicain...)
manière de faire habituelle dans un groupe, une société, une période de l'histoire...
anthropologie, acte des sociétés "primitives" qui vise à capter et à orienter une force occulte

Doctrine
(droit) ensemble de principes et d'opinions dans un domaine artistique, économique, politique, religieux


_________________
Je te vois, je t'écoute, je partage ....


Dernière édition par Admin le Jeu 29 Mai - 10:03 (2014); édité 2 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 12 Jan - 11:49 (2012)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
lunna


Hors ligne

Inscrit le: 03 Jan 2012
Messages: 176
Localisation: nord
Féminin Taureau (20avr-20mai) 蛇 Serpent
Point(s): 155
Moyenne de points: 0,88

MessagePosté le: Sam 4 Fév - 16:20 (2012)    Sujet du message: DES PRINCIPES Répondre en citant

Ésotérisme:
doctrine par laquelle les connaissances ne sont et ne doivent pas être vulgarisées. Elles sont seulement communiquées à un nombre restreint de membres ou disciples mais aussi restent difficile d’accès.
Caractère de ce qui est énigmatique, impénétrable.
L'ésotérisme désigne un ensemble de mouvements et de doctrines relevant d'un enseignement caché, souvent accessible par l'intermédiaire d'une « initiation ».

(wiki)
)Mystères d'Éleusis.
 

_________________
S'envole au-dessus des mots.........


Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 03 Jan 2012
Messages: 199
Localisation: Quelque part dans la brume
Féminin Taureau (20avr-20mai) 蛇 Serpent
Point(s): 124
Moyenne de points: 0,62

MessagePosté le: Lun 17 Sep - 09:05 (2012)    Sujet du message: DES PRINCIPES Répondre en citant

Sciences occultes:
Du mot occultus :caché, secret.

ensemble de pratiques faisant intervenir des forces mystérieuses non établies pas la science, la religion dont les disciplines ne sont connues que de quelques initiés.

L'expression « sciences occultes » remonte au titre d'un livre d'Eusèbe de Salverte, en 1829 (Des sciences occultes). Le mot « occultisme » en français fait son apparition en 1842. Dès 1884 l'occultiste Joséphin Péladan entend par « occultisme » : « l'ensemble des sciences occultes ». En anglais, occultism date de 1881.

L’occultisme désigne, en histoire, un ensemble de courants préoccupés par les forces mystérieuses du cosmos et de l'homme

(wiki)
Quand le regard occultiste se fait cosmique, les auteurs n'hésitent plus à parler de l'Occulte en général comme d'un autre monde, parallèle au monde visible, ou comme la dimension cachée, le plan obscur, la dimension un peu inquiétante du monde visible. La réalité entière se transfigure en un univers enchanté, peuplé d'anges, de dieux, gouverné par un Destin, traversé d'événements signifiants. La notion d'au-delà devient obsédante. Il est question de corps éthérique ou astral pour l'homme, de plan éthérique ou astral pour la Nature. Le Monde est un macrocosme, un Homme en grand, tout comme l'homme est un microcosme, le Monde en petit.

_________________
Je te vois, je t'écoute, je partage ....


Dernière édition par Admin le Jeu 29 Nov - 19:52 (2012); édité 2 fois
Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 03 Jan 2012
Messages: 199
Localisation: Quelque part dans la brume
Féminin Taureau (20avr-20mai) 蛇 Serpent
Point(s): 124
Moyenne de points: 0,62

MessagePosté le: Lun 17 Sep - 09:19 (2012)    Sujet du message: DES PRINCIPES Répondre en citant

L'occultisme un courant de pensée.......


(wiki)

Papus (1865-1916), l'un des chefs du courant occultiste français, médecin de formation, écrivait:


Gérard Encausse, dit Papus


Citation:

« L'Occultisme est l'ensemble des théories, des pratiques et des Voies de réalisation dérivées de la Science occulte (...). 1° Alors que la Science, telle qu'elle est conçue par les savants contemporains, étudie surtout les phénomènes physiques et la partie abordable, visible de la Nature et de l'Homme, la Science occulte, grâce à sa méthode préférée : l'Analogie, s'efforce, en partant des faits physiques, de s'élever jusqu'à l'étude de la partie invisible, occulte de la Nature et de l'Homme : de là sa première caractéristique de 'Science du caché', Scientia occultati. 2° Alors que la Science contemporaine diffuse, par des journaux, des expériences publiques, ses découvertes et ses pratiques, la Science occulte divise ses recherches en deux catégories : A. une partie qui peut être publiée pour aider à la progression de l'humanité ; B. une partie qui doit être réservée à une sélection d'hommes : de là le second caractère de cette 'Science cachée' : Scientia occulta. 3° Enfin, alors que des épreuves intellectuelles sont seules exigées des candidats aux facultés et aux grandes écoles scientifiques, les centres d'enseignement occultistes exigent, en plus, des épreuves morales diverses, et ne confient leur enseignement qu'à des hommes éprouvés et capables de ne jamais employer pour le mal les connaissances qu'ils ont acquises (...) ce qui montre la Science occulte sous le nouvel aspect de Scientia occultans [science cachant]24 ».



_________________
Je te vois, je t'écoute, je partage ....


Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 03 Jan 2012
Messages: 199
Localisation: Quelque part dans la brume
Féminin Taureau (20avr-20mai) 蛇 Serpent
Point(s): 124
Moyenne de points: 0,62

MessagePosté le: Lun 17 Sep - 09:27 (2012)    Sujet du message: DES PRINCIPES Répondre en citant

(wiki)
Faut-il donc distinguer occultisme et ésotérisme ?
Certains, comme Papus ou Robert Amadou ne le font pas. 
Aux yeux des occultistes, occultisme et ésotérisme sont synonymes.

Aux yeux des ésotéristes, il y a incompatibilité.

Les deux 'disciplines' n'ont pas la même histoire : leurs moments ne coïncident pas ;

pas le même objet :
 l'occultisme s'arrête au psychique,
l'ésotérisme remonte au spirituel 

pas la même méthode : au syncrétisme de l'occultiste
s'oppose l'initiation de l'ésotériste 

pas le même but : l'occultiste vise une fin pratique,
l'ésotériste poursuit une fin idéale.

 Il y a quand même une grande différence entre le livre phare de l'occultisme,
Le Grand Albert et l
e texte phare de l'ésotérisme, la table d'émeraude.

 Il existe un saut entre la magie des occultistes, très concrète, et celle des ésotéristes, plus philosophique.

On aura compris qu'il existe deux courants de pensées qui ne développent pas forcément les mêmes principes philosophiques.

_________________
Je te vois, je t'écoute, je partage ....


Dernière édition par Admin le Ven 21 Mar - 13:39 (2014); édité 3 fois
Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 03 Jan 2012
Messages: 199
Localisation: Quelque part dans la brume
Féminin Taureau (20avr-20mai) 蛇 Serpent
Point(s): 124
Moyenne de points: 0,62

MessagePosté le: Lun 17 Sep - 09:51 (2012)    Sujet du message: DES PRINCIPES Répondre en citant

Histoire de l'occultisme occidental
Psychologie et sociologie de l'occultisme

Vous trouverez la réponse à ces sujets dans wiki.
Je n'ai pas interêt à mettre tout ce qui se rapporte à ce sujet ici.
Wiki le fait mieux que moi. Je vous donne les directions à approfondir ou pas selon votre choix.
J'espère avoir fait
 un juste résumé
_________________
Je te vois, je t'écoute, je partage ....


Dernière édition par Admin le Jeu 29 Nov - 19:55 (2012); édité 1 fois
Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 03 Jan 2012
Messages: 199
Localisation: Quelque part dans la brume
Féminin Taureau (20avr-20mai) 蛇 Serpent
Point(s): 124
Moyenne de points: 0,62

MessagePosté le: Lun 17 Sep - 10:06 (2012)    Sujet du message: DES PRINCIPES Répondre en citant

Son vrai nom Alphonse-Louis Constant  Eliphas LEVI (traduction en hébreu de son nom).
Grande figure de l'occultisme.
 Pierre A. Riffard

_________________
Je te vois, je t'écoute, je partage ....


Dernière édition par Admin le Jeu 29 Mai - 10:24 (2014); édité 2 fois
Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 03 Jan 2012
Messages: 199
Localisation: Quelque part dans la brume
Féminin Taureau (20avr-20mai) 蛇 Serpent
Point(s): 124
Moyenne de points: 0,62

MessagePosté le: Jeu 29 Mai - 09:59 (2014)    Sujet du message: DES PRINCIPES Répondre en citant

Citation:


« La foi n'est qu'une superstition et une folie si elle n'a la raison pour base, et l'on ne peut supposer ce qu'on ignore que par analogie avec ce qu'on sait. Définir ce qu'on ne sait pas, c'est une ignorance présomptueuse; affirmer positivement ce qu'on ignore, c'est mentir. »



— (Dogme et rituel de la haute magie, p. 360)


Voilà ce qu’écris Eliphas Levi à méditer.....
_________________
Je te vois, je t'écoute, je partage ....


Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 03 Jan 2012
Messages: 199
Localisation: Quelque part dans la brume
Féminin Taureau (20avr-20mai) 蛇 Serpent
Point(s): 124
Moyenne de points: 0,62

MessagePosté le: Jeu 29 Mai - 10:27 (2014)    Sujet du message: DES PRINCIPES Répondre en citant

Après un parcours scolaire dans la plus pure tradition catholique, et alors qu’il doit recevoir l’initiation Sacerdotale, le 19 décembre 1835, il s’enfuit sans plus d’explication, avec une jeune demoiselle : Adèle Allenbach dont il avait en charge l’éducation chrétienne.

Alphonse Constant se refugie à l’abbaye de Solesmes où il découvre alors les gnostiques, les Pères de l’église, les livres de Cassien et les mystiques.
 A cause d’une mésentente, il quitte l’abbaye pour devenir « chien de cour » ou surveillant de récréation au collègue de Juilly. Ecœuré de la maltraitance de ses supérieurs, il compose « la Bible de la Liberté ».

Publié le 13 février 1841, l’ouvrage est interdit et saisi une heure après sa première mise en vente. Son procès le condamne à huit mois de prison et une amende de 300 francs. Onze mois plus tard (n’ayant vraisemblablement pas de quoi régler l’amende), il a mis à profit son temps par la lecture notamment des écrits de Swenderborg (scientifique révélé à sa spiritualité et son mysticisme à l’âge de 56 ans).

A sa libération et grâce à ses relations et ses amis, il devient prédicateur itinérant mais son succès suscite la jalousie des prêtres.

La voie de l’ésotérisme et l’occultisme :

De retour à Paris, Eliphas Levi publie d’autres ouvrages : dans le « Livre des larmes » (1845), il développe pour la première fois des idées ésotériques ; mais le pamphlet « La Voie de la Famine » (1847) l’emmène de nouveau en prison pour six mois.

A sa sortie de prison, il participe à la révolution de février 1848 puis aux insurrections de juin.

Recherché comme anarchiste, il évite la mort par le truchement d’un marchand de vin qui a le malheur de lui ressembler un peu trop. En 1852, il publie son chef d’œuvre « Dogme et Rituel de la Haute Magie ».

Malgré le succès, il est contraint de rejoindre l’Angleterre, où il rencontre Edward Bulwer-Lytton, célèbre auteur de roman et dirigeant de la société rosicrucienne. Introduit dans les cercles de Rose Croix, il fait des séries d’évocations magiques. A la suite de l’une d’entre elles, choqué, il décide de ne plus jamais conduire ces expériences gratuites de magie. Ses disciples avaient d’ailleurs la stricte consigne de ne s’occuper que de la partie spéculative de la science occulte.

De retour en France en 1855, il fonde avec Fauvety et Lemonnier la « Revue philosophique et religieuse » dans laquelle il écrira de nombreux articles sur la Kabbale.
En 1859, la publication de « l’Histoire de la magie » – second volet de la trilogie (après « Dogme et Rituel de la Haute Magie ») lui confère l’argent et la sympathie de la plupart des français ésotéristes.
En 1861, Eliphas Levi publie le dernier opus « La clef des grands mystères ». A cette époque, il travaille beaucoup, initiant l’occultisme à des érudits de la haute aristocratie. Il continue d’écrire de nombreux livres sur le symbolisme et la kabbale.
Meurt à l'âge de 65 ans.
_________________
Je te vois, je t'écoute, je partage ....


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 18:30 (2018)    Sujet du message: DES PRINCIPES

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    GRIMOIRE Ô GRIMOIRE Index du Forum -> En ouvrant mon grimoire....... -> De la pratique Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
onyx © theme by larme d'ange 2006
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com