"http://www.noelshack.com/up/aac/logo-641dc39c59.png"
GRIMOIRE Ô GRIMOIRE Index du Forum
GRIMOIRE Ô GRIMOIRE
Grimoire de spiritualité païenne européenne
 
GRIMOIRE Ô GRIMOIRE Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion



 GRIMOIRE DE MAGIE BLANCHE CELTE 
               ...... vivez                                         ..........  temps de réflexion                                                          ...... pratiquez
:: Rôle des Religions ::

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    GRIMOIRE Ô GRIMOIRE Index du Forum -> En ouvrant mon grimoire....... -> Spiritualité paganisante d'Europe et wiccan
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 03 Jan 2012
Messages: 199
Localisation: Quelque part dans la brume
Féminin Taureau (20avr-20mai) 蛇 Serpent
Point(s): 124
Moyenne de points: 0,62

MessagePosté le: Jeu 1 Jan - 13:31 (2015)    Sujet du message: Rôle des Religions Répondre en citant

LA RÉVOLUTION CHRÉTIENNE… LA RESPONSABILITÉ CHRÉTIENNE DANS L’ÉCROULEMENT DE L’EMPIRE ROMAIN…
Avant tout, car j’ai droit régulièrement à la remarque «pourquoi tant de haine contre le monothéisme?», j’aimerais préciser encore une fois que ce genre d’article n’a pas pour objectif de générer de la haine contre le monothéisme. Il s’agit pour ma part, en tant que païen, uniquement d’être vigilant face aux 3 religions à dieu unique, et je serai vigilant tant que le judaïsme, le christianisme, et l’islam conserveront dans leurs livres « sacrés » (torah, bible, et coran) inscrit à leur programme l’extermination des païens. L’histoire, passée et présente, nous démontre hélas que cette vigilance n’est pas superflue… Hier le christianisme, aujourd’hui l’islam… des cultures millénaires entièrement détruites et des peuples complètement décimés, voilà ce qui se passe lorsque la vigilance n’est plus de mise…

Cette vigilance aurait peut-être même pu sauver un empire. Ce n’est pas de n’importe quel empire en plus dont il est question, car je veux parler de l’empire romain, un empire puissant qui rayonna de nombreux siècles.
La question à savoir si le christianisme des premiers siècles porte une responsabilité dans l’écroulement de l’empire romain, fut un sujet tabou durant 15 siècles (inquisition oblige…). Ce n’est que depuis peu que l’on peut enfin en parler librement.
Cette responsabilité a été longtemps ignorée. Au 16è siècle les érudits commencent à s’interroger timidement si la civilisation romaine n’aurait en fait pas été assassinée. Mais par qui alors?... Deux siècles plus tard, Gibbon, qui avait été aiguillé par Grothius, Erasme, et Montesquieu, accuse ouvertement le christianisme d’avoir contribué à la chute de l’empire romain.
Au 19è siècle, Burckhardt approfondit un peu plus le sujet en mettant en évidence des facteurs supplémentaires comme la démographie, les idéologies du moment, le vieillissement des institutions, la disparition des élites, l’importance de la plèbe, et une présence étrangère massive dans les grandes cités romaines. Ce dernier point nous intéresse ici particulièrement, car le cosmopolitisme des urbs fut le terrain de prédilection des toutes premières vagues chrétiennes.
À ses débuts, le judéo-christianisme s’installait surtout dans les villes marchandes et recrutait dans les populations en marge de la société comme les immigrés ou les esclaves. La prédication chrétienne se basait sur l’éloge de la faiblesse et de la pauvreté, ce qui, aux yeux d’un Romain, était une absurdité.

 Un païen a comme idéal la connaissance, la force, ou l’abondance, et que l’on puisse suivre un type qui a dit « heureux les pauvres d’esprit… », était quelque chose d’incompréhensible.

C’est bien pour cela que dans un premier temps, les chrétiens vont prêcher parmi les couches de la population plus facilement manipulables, et non parmi les Romains de souche, chose qui ne viendra que plus tard.


Les traditions païennes étaient en quête permanente de sagesse et prônaient l’harmonie avec le monde et le cosmos. Le païen appartient à la terre, il se sent comme partie intégrante du monde qui l’entoure, le sacré étant ici et maintenant. Les anciens croyaient à l’unité du monde et du divin. Le judéo-christianisme vint hélas révolutionner tout ceci en jetant les plus belles philosophies et religions antiques à la poubelle.

Le christianisme primitif généra dès ses débuts un véritable divorce avec le monde, un divorce derrière lequel se cache l’idéal messianique typiquement juif. Le dualisme chrétien « monde/paradis » et des phrases célèbres du nazaréen comme la terre n’est qu’une vallée de larmes ou encore « mon royaume n’est pas de ce monde », ont inévitablement conduit à cette rupture profonde entre la terre et les hommes.
Ce virus judéo-chrétien fit que les gens n’allaient plus se sentir comme partie intégrante de la terre, l’homme n’avait plus rien à attendre de sa communauté de sang et encore moins de la terre qui n’est plus qu’un lieu de souffrance et un passage transitoire vers la « vraie vie » post mortem. Cette horrible vision anti-naturelle considère en effet que la vraie vie serait après la mort, et « qu’ici-bas » il n’y a rien de bon pour l’être humain.
 Cette théorie allait d’ailleurs atteindre des sommets d’horreur avec la vision manichéenne des Cathares qui considéraient que tout ce qui est matériel était obligatoirement la création d’un dieu mauvais… Même si certains aspects du catharisme peuvent paraître attractifs, le fond de leur pensée était une insulte à la Divinité de la nature et de la terre. Ce courant chrétien du moyen-âge que fut le catharisme, était issu des théories de Mani qui tenta d’adapter christianisme et zoroastrisme. Le christianisme, dès les premiers siècles, cherche à écraser ce monde, à s’en détacher, car seulement ainsi peut-il justifier le grand conflit eschatologique qui mènera le monde vers le paradis, la jérusalem céleste, la parousie. Dans le livre de l’apocalypse, jean invite clairement à ne pas participer à ce monde, et de s’en retirer complètement.


Cette attitude et cette vision anti-naturelle étaient incompréhensibles pour un païen, pour qui éthique et esthétique, bien et beauté, ne faisaient qu’un. Le monde des hommes est une expression de la beauté et de l’harmonie, un monde parallèle à celui des Dieux, et non opposé à celui d’un super-dieu tout-puissant. Les formes matérielles sont un miroir de la dimension spirituelle, corps et âme forment un grand tout et ne s’opposent pas.

Ce n’est pas pour rien que durant les premiers siècles de son obscure histoire, le christianisme s’acharna à détruire toutes les statues et tous les temples païens. Les chrétiens exprimaient ainsi leur haine de tout ce qui est matériel et de tous ceux qui pouvaient y voir quelque chose de sacré. Rappelons au passage que le dieu judéo-chrétien de la bible invite régulièrement ses adeptes à détruire les temples païens et à massacrer les païens, ceci n’étant pas une erreur de traduction ou d’interprétation (voie de replis de certains chrétiens et autres universalistes). Les textes bibliques sont clairs et nets à ce propos : le païen est quelque chose d’ignoble qu’il faut exterminer. Pour ceux qui auraient des doutes à ce sujet, voyez l’article suivant : https://www.facebook.com/230064080465741/photos/a.306266459512169.1073741848.230064080465741/298754100263405/?type=3&theater.

Ce reniement des formes et de la beauté terrestre est révélateur du grand conflit qui opposa le christianisme primitif et le paganisme.
 Durant les premiers temps, ce qui caractérisait les chrétiens et autres sectes juives messianiques comme les esséniens, était leur attente de la parousie. On abandonnait alors toute raison de vivre ici-bas, toute vie sociale, toute famille, car on était persuadé que le paradis allait arriver incessamment sous peu, que la fin du monde était toute proche. Paul de Tarse, un rabbin défroqué qui fut le principal responsable de la diffusion du judéo-christianisme en Europe, n’avait que ce mot de Parousie à la bouche. Mais lorsqu’une génération passa, et que la fin du monde ne vint point, la nouvelle secte juive connue sous le nom de christianisme, commença à avoir des problèmes parmi ses adeptes qui finirent par douter de la véracité du message messianique et eschatologique. C’est là qu’un premier grand tournant fut opéré par le christianisme primitif…le paradis allait devoir attendre, la venue de la parousie était reportée à bien plus tard dans un futur hypothétique.

Dans la suite de cet article, nous verrons plus en détail l’aspect social de cette révolution chrétienne et du conflit qu’il généra entre la société païenne traditionnelle d’Europe et la vision judéo-chrétienne venue des déserts du moyen-orient.
À SUIVRE…

Hathuwolf Harson.



_________________
Je te vois, je t'écoute, je partage ....


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 1 Jan - 13:31 (2015)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
lunna


Hors ligne

Inscrit le: 03 Jan 2012
Messages: 176
Localisation: nord
Féminin Taureau (20avr-20mai) 蛇 Serpent
Point(s): 155
Moyenne de points: 0,88

MessagePosté le: Dim 4 Jan - 22:57 (2015)    Sujet du message: Rôle des Religions Répondre en citant

Voilà nous ne sommes pas seuls ....... à suivre!
_________________
S'envole au-dessus des mots.........


Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 03 Jan 2012
Messages: 199
Localisation: Quelque part dans la brume
Féminin Taureau (20avr-20mai) 蛇 Serpent
Point(s): 124
Moyenne de points: 0,62

MessagePosté le: Sam 29 Aoû - 16:22 (2015)    Sujet du message: Rôle des Religions Répondre en citant

Il ne faut surtout pas oublier que le christianisme a été instauré par la terreur!
_________________
Je te vois, je t'écoute, je partage ....


Revenir en haut
lunna


Hors ligne

Inscrit le: 03 Jan 2012
Messages: 176
Localisation: nord
Féminin Taureau (20avr-20mai) 蛇 Serpent
Point(s): 155
Moyenne de points: 0,88

MessagePosté le: Dim 30 Aoû - 12:19 (2015)    Sujet du message: Rôle des Religions Répondre en citant

Mouiii en fait le christianisme a été crée sur de la paranoïa et l'espoir d'un paradis hypothétique!
_________________
S'envole au-dessus des mots.........


Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 03 Jan 2012
Messages: 199
Localisation: Quelque part dans la brume
Féminin Taureau (20avr-20mai) 蛇 Serpent
Point(s): 124
Moyenne de points: 0,62

MessagePosté le: Dim 24 Jan - 18:20 (2016)    Sujet du message: Rôle des Religions Répondre en citant

il faut remettre l'émergence du christianisme dans son contexte.
Il est à préciser que:
Le siècle ou on vois le christianisme apparaitre( au IVe siècle) se situe
dans une période très obscure ou la moitié de la population européenne disparait.
On en connait peu de choses, peu d'écrits ou de témoignages.
On émet l'hypothèse qu'un astéroïde/comète  aurait (je le met AU CONDITIONNEL) percuté les Iles Britanniques à cette période et aurait ainsi crée un hiver "nucléaire" de 3 ou 6 ans.

https://www.youtube.com/watch?v=fZQKpsy2OgM
https://www.youtube.com/watch?v=t4WBALFPmw4

(désolé c'est en anglais)
Juste une chose les deux vidéos parlent à peu près du même sujet mais pas de la même date.
A croire que ce siècle est marqué par de grosses catastrophes climatiques ou parlent du même évènement.
Je tenais à préciser que des volcans peuvent créer le même genre de catastrophes en occultant le soleil, nuages de soufre...... entre autre.
Donc la population se serait trouvé dans une détresses extrême sur tous les points.
Facile de faire "gober" à une population en questionnement les idées de paranoïa etc avec notion de faute et de salut.
_________________
Je te vois, je t'écoute, je partage ....


Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 03 Jan 2012
Messages: 199
Localisation: Quelque part dans la brume
Féminin Taureau (20avr-20mai) 蛇 Serpent
Point(s): 124
Moyenne de points: 0,62

MessagePosté le: Ven 18 Nov - 12:52 (2016)    Sujet du message: Rôle des Religions Répondre en citant

La religion aurait aussi un rôle éducateur des peuples. L'élite met en place un système de maintiens et de gestion du peuple par l'intermédiaire de la religion.
La religion mise en place comblerait les lacunes propres à chaque ethnie en fait.
On peut parler /d'asservissement?/ ou le libre arbitre en matière de spiritualité n’existe plus.
_________________
Je te vois, je t'écoute, je partage ....


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 21:47 (2018)    Sujet du message: Rôle des Religions

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    GRIMOIRE Ô GRIMOIRE Index du Forum -> En ouvrant mon grimoire....... -> Spiritualité paganisante d'Europe et wiccan Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
onyx © theme by larme d'ange 2006
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com