"http://www.noelshack.com/up/aac/logo-641dc39c59.png"
GRIMOIRE Ô GRIMOIRE Index du Forum
GRIMOIRE Ô GRIMOIRE
Grimoire de spiritualité païenne européenne
 
GRIMOIRE Ô GRIMOIRE Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion



 GRIMOIRE DE MAGIE BLANCHE CELTE 
               ...... vivez                                         ..........  temps de réflexion                                                          ...... pratiquez
:: LES ARBRES SACRES ::

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    GRIMOIRE Ô GRIMOIRE Index du Forum -> En ouvrant mon grimoire....... -> Notre héritage
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
lunna


Hors ligne

Inscrit le: 03 Jan 2012
Messages: 176
Localisation: nord
Féminin Taureau (20avr-20mai) 蛇 Serpent
Point(s): 155
Moyenne de points: 0,88

MessagePosté le: Dim 20 Nov - 14:07 (2016)    Sujet du message: LES ARBRES SACRES Répondre en citant




        
IRMINSUL
    
    


Irminsul sanctuaire païen sur les terres saxonnes était une des merveilles du monde il en est fait référence en Égypte comme la représentation du pilier du monde, la colonne cosmique ce qu'il représentait symboliquement.
Charlemagne détruit cet arbre/colonne et fait une tuerie. Il exécute près de 4 500 chefs de clans lors de la prise de Erisburg, suivie de conversions forcées.(Déporte 30 000 Saxons en Savoie)
A titre indiatif si Irminsul voudrait dire en vieux haut allemand [énorme colonne]

Irminsul serait lié à :
  • Tiwas, Tiu(w), Tyr/Ziu nom associé à l’Étoile polaire dans un poème runique. Le Codex Vindobonensis 795 donne un nom de lettre correspondant dans l’alphabet gotique sous la forme tyz, restitué en gotique comme teiws (𐍄).  Dieu de la souveraineté il deviens un dieu de la guerre Il serait ensuite l'équivalent de Mars qu'on nomme par la suite Ares/Eres ( mardi est Ertag en Bavière)


  • Donar

Ou se trouvait Irminsul?:
  • Saint boniface (Windfrid, Wynftith) qui semble être avec Charlemagne en 772 fait tomber un arbre sacré aux environs  de Geismar près de Fritzlar (Est-ce le même???)
  • On parle d'une représentation dans l'abbbatial d'Obermasberg dans le Niederschasen
  • dans la forteresse celte d'Iburg (manque de preuves)
  • dans le Bollerborn à coté de Bad Dribug
  • Pres de Horn dans les externstein dans le Teutoburger Wald qui semble un des endroits le plus propice vu la situation ainsi que des les rochers qui le composent
  • Mais le plus probable c'est à coté de Diemelsee près de Marsberg (colline de Mars ) à un lieu dit qui correspond à une colline Priesterberg .

A titre indiatif si Irminsul voulait dire en vieux haut allemand [énorme colonne]

J'aurais vu quelque chose comme [La (haute?) pierre de Sul (Suliav?)]  " Ar ou Hir men Sul" en se rapprochant du brittonique?
Et le dieu Sul mais sa symbolique est liée au soleil. Irminsul aurait pu avoir une symbolique solaire? Parce que Tyr est le dieu du ciel et de la lumière! (C'est un questionnement)

On a voulu voir dans le premier élément du mot, Irmin-, le nom d’un dieu germanique, Hirmin ou Irmin vénéré par la peuplade des Herminones dont nous parle Tacite (Cf Germania, chapitre 2) et correspondant au germanique *Thvaz (vieux-haut-allemand Z/w/vieil-islandais Tyr), mais la philologie rend nettement plus probable l’interprétation d’« énorme colonne ». [6] Les (H)erminones, à en croire Jan de Vries, auraient « certainement joué un rôle considérable […] dans la création du peuple saxon. » [7]. Adam de Brème, archevêque de Hambourg et responsable de la christianisation du Nord, écrit vers 1080 à propos du grand temple païen d’Uppsala, en Suède :
Citation:














Près de ce temple se trouve un arbre gigantesque qui étend largement ses branches ; il est toujours vert, tant en hiver qu’en été. Personne ne sait quelle sorte d’arbre c’est. [8]
















La symbolique d'Irminsul pour nos ancêtres païens,
 
Patrick Guelpa, Maître de Conférences habilité à l’université Charles de Gaulle-Lille III nous dit ceci:
 
La farouche résistance des Saxons à la christianisation signifie que l’Irminsul était devenue le signe de ralliement de tout un peuple contre le christianisme conquérant de Charlemagne.
Alors que l’Église a laissé une quantité impressionnante de vestiges païens subsister tant bien que mal à côté de son culte [38], l’Irminsul est détruite sans hésitation» On peut se demander pourquoi. C’est qu’il y avait sans doute une raison impérieuse, autre que celle, simpliste, du vainqueur soucieux d’affirmer sa supériorité militaire ou culturelle. C’est qu’il y avait incompatibilité totale entre un symbole phallique signifiant la divinisation du sexe, et la religion du Christ, laquelle, sans mépriser le sexe, loin de là, se refuse à en exhiber publiquement les manifestations pour les réserver à l’intimité dans le cadre du mariage (dont Dieu est l’auteur) et exprime avec force la maîtrise de l’homme régénéré par la grâce divine sur les passions humaines.
Le paganisme évoluait dans un environnement de nature, le christianisme évolue dans une tension dialectique entre nature et surnature. Fécondité et fertilité, liées aux cultes phalliques anciens et à la tonalité chthonienne de la troisième fonction "dumézilienne"(lol), trouveront cependant un exutoire approprié dans les rogations pour les semailles et les moissons.
La foi en la vie, exprimée de façon exubérante dans le culte vitaliste d’Irminsul ou de Cybèle, se trouve donc élevée au niveau surnaturel et mise au service du renouvellement intérieur qu’opéré le Christ dans la personne humaine.
Le motif principal de l’éradication de l’Irminsul est avant tout religieux :
 il tient à la vision de l’homme et du monde radicalement nouvelle, originale, globale et enthousiasmante (ce n'étais pas le point de vue d'un certain nombre de personnes. C'est déroutant d'adorer un homme agonisant. C'étais le symbole en lui-même qui devait disparaître) qu’apportais le christianisme par rapport aux vieux cultes naturels pansexualistes.








.

_________________
S'envole au-dessus des mots.........


Dernière édition par lunna le Lun 12 Déc - 09:43 (2016); édité 13 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 20 Nov - 14:07 (2016)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
lunna


Hors ligne

Inscrit le: 03 Jan 2012
Messages: 176
Localisation: nord
Féminin Taureau (20avr-20mai) 蛇 Serpent
Point(s): 155
Moyenne de points: 0,88

MessagePosté le: Dim 20 Nov - 15:03 (2016)    Sujet du message: LES ARBRES SACRES Répondre en citant

Yggdrasil

L’image de l’Arbre du Monde en milieu germanique réapparaît en Scandinavie dans la mythologie nordique avec Yggdrasill, le frêne cosmique et dans le sud de la Germanie chez les Saxons, dont Widukind nous dit qu’une colonne en l’honneur de Mars a été érigée pour célébrer la victoire sur les Thuringiens.


On sait que l’Arbre cosmique de la mythologie nordique, Yggdrasill, est un frêne
(Edda en prose de Snorri Sturluson : Gylfaginning chap. 19 et 47,
Edda Poétique : Grimnismâl 29-30, Vôluspà 47),
mais on a pensé aussi à un if [10] ou à un chêne (cf. Adam de Brème [11]).

Le chêne symbolisait aussi la religion païenne des anciens Germains du continent, donc des Saxons, et il est fort probable qu’Irminsul ait été un chêne,
vu que Simek parle du chêne abattu au début du Ville siècle à Geismar par le missionnaire Saint Boniface [la scène se passe en 723 ;
ce chêne, consacré à Donar = Thôrr, se trouvait dans les environs de Geismar, près de Fritzlar [12],
en Hesse et à mi-chemin entre Fulda et Paderborn ] et qui était désigné sous le vocable de rubor Jovis (chêne de Jupiter = Thôrr).
On suppose qu’il était consacré à Thôrr.
Autrement, le chêne chez les anciens Germains n’était nullement l’ «arbre sacré » ainsi que des ethnologues modernes ont voulu le faire croire ; [13]


– 9 Cf. BOYER, R, op.cit. , p.21 1.
– 10 Cf. KRAUSE, W., qui note que « certains savants pensent qu’Yggdrasill, l’Arbre du Monde, n’était pas à l’origine un frêne, mais un if. » (Les runes ou l’écriture des vikings ou des anciens Germains, Paris, 1995, p.37 (§ 17). Edition allemande : Runen, Berlin, 1970, § 17.
– 11 Gesta Hammaburgensis Ecclesiae Pontificum IV, scholie 138.
– 12 Cf. DÔBLER, H., op.cit., p.83.
– 13 SIMEK, R, op.cit., p.74.
_________________
S'envole au-dessus des mots.........


Revenir en haut
lunna


Hors ligne

Inscrit le: 03 Jan 2012
Messages: 176
Localisation: nord
Féminin Taureau (20avr-20mai) 蛇 Serpent
Point(s): 155
Moyenne de points: 0,88

MessagePosté le: Dim 20 Nov - 16:25 (2016)    Sujet du message: LES ARBRES SACRES Répondre en citant

Aujourd'hui encore essayez de couper un arbre centenaire en ville ou ailleurs....
_________________
S'envole au-dessus des mots.........


Revenir en haut
lunna


Hors ligne

Inscrit le: 03 Jan 2012
Messages: 176
Localisation: nord
Féminin Taureau (20avr-20mai) 蛇 Serpent
Point(s): 155
Moyenne de points: 0,88

MessagePosté le: Dim 20 Nov - 16:34 (2016)    Sujet du message: LES ARBRES SACRES Répondre en citant

L'arbre pomme en Bretagne (Armorique)
_________________
S'envole au-dessus des mots.........


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 21:46 (2018)    Sujet du message: LES ARBRES SACRES

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    GRIMOIRE Ô GRIMOIRE Index du Forum -> En ouvrant mon grimoire....... -> Notre héritage Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
onyx © theme by larme d'ange 2006
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com